Claire Duvivier

Rappel Rencontre!
.Ce 18 novembre 2022.

ET POUR VOUS DONNER ENVIE DE LIRE ET DE VENIR…

Le 18 Novembre à 18h30 nous aurons l’honneur de recevoir Claire Duvivier et Guillaume Chamanadjian pour leur magnifique saga écrite à quatre mains « LA TOUR DE GARDE », récit épique et aventureux. Une ambitieuse incursion dans le genre fantasy à la fois jeu ludique et réflexion politique, presque un « GAMES OF THRONES » francophone.

Pour rappel Claire Duvivier n’en n’est pas à son coup d’essais. Nous avions aussi adoré, « UN LONG VOYAGE », et nous n’étions pas les seuls vus le nombre de prix qu’elle a remporté. L’occasion de partager avec vous la chronique que nous avions publié dans le numéro 11 du magazine Initiales en 2020.

Bonne lecture !

Un long voyage est écrit comme la longue confession de son personnage principal, Liesse, orphelin puis esclave dans l’archipel de Tanitamo. Par son opiniâtreté et par son travail pour l’ambassadrice impériale, l’envoutante Malvine Zélina de Félarasie dont il deviendra l’ami intime, il va réussir à se hisser dans les plus hautes sphères de l’Empire de Haute-Quaïma. Sa proximité avec Malvine, femme énigmatique au passé complexe et mystérieux, qui fascine et déstabilise ses contemporains, fera de lui le témoin privilégié de la décomposition de l’ Empire à bout de souffle…

Monde à part, monde merveilleux, monde aux paradoxes temporels infinis, la fantasy-historique qu’invente Claire Duvivier mêle une esthétique médiévale superbement dessinée, car esquissée avec finesse, aux récits de la grande stratégie politique, échos de notre époque.

En interrogeant aussi bien la notion d’histoire (Que comprenons-nous vraiment des évènements historiques qui se passent sous nos yeux ?) que la notion de temps (Quelles relations entretenir avec le passé ?), l’autrice invente un monde qui permet autant aux non-amateurs de merveilleux qu’aux plus initiés de découvrir une histoire magnifiquement construite, pleines de rebondissements surprenants dont les éléments magiques servent la narration et la réflexion,  évitant ainsi le simple décorum.

Son style à la fois linéaire et étrange est absolument remarquable. Il porte un mystère en lui-même comme l’énigme la mieux gardée de cet univers qui en compte pléthore et donne l’envie de s’y replonger sans fin. Plus encore que de décrire un monde inconnu, Duvivier arrive à le faire « ressentir » à son lecteur et à l’immerger totalement à l’intérieur.

En mêlant la psychologie la plus fine et la plus intime à l’imaginaire le plus puissant et la plus romanesque, Un long voyage est un pur bonheur de lecture, une magistrale surprise dans le monde de la littérature française qui remplit aussi bien les codes de la fantasy qu’il les dépasse.